Les routes vertigineuses du Vercors

Spectaculaires et audacieuses, les routes du Vercors, furent construites au XIXème siècle afin d’ouvrir le massif sur le reste du monde.
Ces tracés vertigineux et les panoramas exceptionnels qu’elles offrent, en ont fait leur célébrité.

Toutes ces routes sont devenues un paradis pour motards grâce aux belles courbes routières et à la beauté de leurs paysages.
Une construction hautement périlleuse !
Des dizaines d’années de difficultés extrêmes et de travaux périlleux ont été nécessaires : tracés impressionnants taillés au flanc des falaises, encorbellements surplombant le vide, tunnels perçant la roche, parcours encaissés au fond des gorges.

Au sortir de Grenoble, une halte à Sassenage s'impose. Visites du château du XVIIème siècle et des jardins classés, à voir également : les cuves de Sassenage, domaine de la fée Mélusine. Prendre la direction du plateau du Vercors par les gorges du Furon.
Première étape à Lans en Vercors, un village à l'architecture traditionnelle, siège du Parc Naturel Régional Vercors.
Poursuivre vers Autrans et Méaudre, célèbres stations de ski nordique au coeur du massif, nombreuses fermes à pignons lauzés et chemins bordés de lauzes dressées.
Vous emprunterez ensuite les gorges de la Bourne, voie emblématique de pénétration dans le Vercors. Une succession de tunnels en entailles et en encorbellements aboutissent à Rencurel, puis Choranche. A visiter : les grottes de Choranche.
Prochaine étape : Pont en Royans, village très pittoresque où les maisons agrippées aux rochers semblent suspendues au dessus de la Bourne.
Regagner le plateau du Vercors par les petits et les grands Goulets, routes vertigineuses taillées dans la verticalité des parois.
Là-haut vous visiterez Villard de Lans, station climatique au cadre préservé depuis les années 20. C'est aujourd'hui une station familiale qui propose en toute saison de nombreuses activités.
Retour vers Lans en Vercors puis St. Nizier du Moucherotte. C'est le village le plus élevé du Vercors nord. Lieu de mémoire, médaillé de la Résistance, il accueillit en 1968 l'épreuve de saut des Jeux Olympiques de Grenoble (attention : accès au tremplin dangereux).
La descente vers Grenoble s'effectue par la D106 qui offre un panorama exceptionnel sur la ville et son agglomération.

Période d'ouverture

Se renseigner sur l'état des routes en cas de chutes de neige.

Tarifs

Gratuit