Le Chantier des bâtisseurs

Du Moyen Âge et jusqu’à l’époque moderne, les chantiers se multiplient tant dans le domaine civil que religieux faisant appel à un nombre important d’artisans de plus en plus spécialisés. Dans le cadre de la Fête Médiévale.

Basse cour de l'Abbaye
38160 Saint-Antoine-l'Abbaye

A l’origine, le commanditaire qu’il soit évêque, abbé, grand seigneur ou qu’il s’agisse d’une communauté urbaine, est à la fois maître d’œuvre et maître d’ouvrage. Il supervise le chantier, choisit les artisans et donne les directives. Il faut attendre le XIIe siècle pour qu’apparaissent des professionnels chargés de mettre en forme et en œuvre le projet : les architectes. Sur le chantier, les deux principaux corps de métier représentés sont les maçons, appareilleurs, tailleurs de pierre et les charpentiers. Ces métiers se constituent en corporations ou en « devoirs » selon trois étapes essentielles : l’apprentissage, le compagnonnage et la maîtrise. A ces « hauts métiers » s’ajoutent les manutentionnaires rémunérés à la tâche, chargés du transport des matériaux, de leur extraction, de la mise en place des échafaudages et des engins de levage, les forgerons…

Période d'ouverture

Du samedi 5 au dimanche 6 août 2017.
De 14h à 19h.

Tarifs

Droit d'entrée à la Fête Médiévale.