Vers 1896, des bergers piémontais émigrés dans le Royans, qui avaient l’habitude de manger des raviolis, ont remplacé la viande qui leur faisait défaut par une farce à base de fromage, de persil et de feuilles de raves.

Selon la légende, on raconte que la raviole serait née grâce à des bûcherons italiens travaillant dans les forêts du Vercors, qui, privés des raviolis de leur pays, auraient remplacé une farce à base de viande par une farce à base de fromage et de persil.

Symbole de la gastronomie des montagnes du Vercors, elle se prépare de multiples façons, de l’apéritif au plat principal. Aujourd’hui, la raviole, avec sa farce composée de gruyère de comté, de fromage blanc, de persil, d’oeufs, de beurre et de sel, s’affiche comme une véritable spécialité de la Drôme et de l’Isère et se positionne en digne héritière de cet art si singulier qu’est la pâte à la française.