Faites une pause verte au sommet d’une colline ou en haut d’une falaise, et observez les nombreuses richesses naturelles de notre territoire. Faune, flore, prairies et forêts, chez nous, la nature est partout, sous toutes ses formes…

 

Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) ont pour objectif de protéger un patrimoine naturel, paysager ou géologique de qualité, qui se révèle menacé ou vulnérable par l’urbanisation, le développement d’activités ou des intérêts privés.

En sus de cette mission de conservation, les ENS ont aussi une mission d’accueil du public et de sensibilisation, au moins dans certains lieux et à certaines périodes de l’année si cela n’est pas incompatible avec la fragilité des sites.

 
DOMAINE DES ECOUGES • Saint-Gervais

©Pierre Jayet


Un sentier balisé aux points de vue vertigineux pour s’émerveiller devant torrents et cascades au cœur du massif du Vercors, reconnu pour la rareté de ses points d’eau. Lieu de vie des chamois, marmottes, aigles royaux, ce bel espace préalpin préserve aussi la mémoire des Chartreux et des maquisards qui l’ont occupé.


GORGES DU NAN • Cognin-les-Gorges & Malleval-en-Vercors

©Pierre Jayet


Classées depuis 2015 comme Espace Naturel Sensible, ces Gorges façonnées par le Nan offrent quelques-uns des paysages les plus exceptionnels du massif du Vercors. Ce site révèle une histoire géologique incroyable et recèle une faune et flore typiques des falaises : Faucon pèlerin, genévrier thurifère ou Doradille élégante, petite fougère qui apprécie les fissures des rochers. La randonnée du même nom emmène les promeneurs au plus près des falaises à la découverte notamment de la Cascade de la Gerlette, de nombreuses vasques et chutes d’eau de la rivière du Nan et le tout en forêt pour profiter de la fraîcheur.


VALLÉE FOSSILE DES RIMETS • Rencurel


Le site des Rimets présente un intérêt majeur du point de vue géologique mais aussi du point de vue de sa flore, de sa faune et du patrimoine qui témoigne de la vie des paysans sur place
jusqu’au milieu du XXème siècle. Seul ENS géologique en Isère, le site est constitué de pelouses sèches abritant de nombreux papillons et orchidées ainsi qu’une vallée fossile datant de l’ère du crétacé. Longtemps habitée par les hommes, on y trouve également la ruine d’une ferme brûlée pendant la seconde guerre mondiale. Plusieurs circuits sensibilisent les promeneurs aux éléments géologiques remarquables et à l’environnement.